Comprendre les frais bancaires

frais bancaires

Qu’est ce que les frais bancaires ?

La banque est une institution financière qui gagne de l’argent en facturant des frais appelés « frais bancaires » à ses clients en contrepartie des crédits et services qu’elle met à leur disposition. Il y a trois types de situations où la banque impose des frais :

  • La réalisation d’un service (moyens de paiement tels que les cartes bancaires ou les interfaces de paiement en ligne) ;
  • La mise à disposition de fonds (crédit) ;
  • Les défauts de paiement.

Les frais bancaires relatifs aux services et au crédit

Ceux-ci comprennent :

  • La gestion courante de votre compte bancaire : tenue de compte, services de banque en ligne et envoi de relevés.
  • Les moyens de paiement dont vous disposez : carte de paiement (réelle ou virtuelle), carte de retrait, carte de crédit et envoi de chéquier.
  • Les opérations tels que les virements, prélèvements ou retraits depuis les distributeurs automatiques de billets.
  • Les assurances liées aux moyens de paiements mentionnés ci-dessus.

Les commissions liées aux défauts de paiement

commissions défauts de paiementLes commissions facturées en cas de défaut de paiement sont appliquées aux découverts sans autorisation et aux découverts supérieurs à l’autorisation. Elles sont appelées « commissions d’intervention » et sont plafonnées à 8 € par opération et à 80 € par mois. Cependant, si le client a souscris à une offre limitant les défauts de paiement, le plafond est de 4 € par opération et 20 € par mois.

Attention : Si le montant du débit est trop important, la banque cessera d’accepter les paiements et facturera des frais à chaque opération : le client se verra imposer des « frais de rejet », plafonnés à 20 € pour tout rejet de prélèvement ou de TIP.

Les intérêts débiteurs

Les intérêts débiteurs sont appliqués lorsque vous avez un découvert autorisé : une mesure permettant au client de retirer de l’argent pendant une période déterminée lorsqu’il n’y a plus de fonds disponibles sur son compte. Ceci mettra votre compte en situation négative et le retrait sera automatiquement considéré comme un prêt bancaire, donnant lieu à des commissions légitimes appelées intérêts débiteurs ou « agios ». Afin de calculer le montant de ces intérêts, la banque prendra en compte :

  • Le montant dont votre compte est débiteur
  • Le nombre de jours depuis que votre compte est en situation négative
  • Le taux des intérêts débiteurs (variables selon les banques)

Heureusement, le taux des intérêts débiteurs est plafonné par la loi comme suit :

  • Pour un compte débiteur inférieur ou égal à 50 € : les frais sont limités à 30 €.
  • Pour un compte débiteur supérieur à 50 € : le plafond des frais débiteurs se situe à 50 €.

Les intérêts débiteurs sont prélevés par votre banque tous les trois mois. Plus le montant négatif de votre compte est élevé, et plus la durée de la situation débitrice est longue, plus les frais à payer seront importants. Sans oublier que vous devrez inclure dans le compte les frais d’intervention qui sont facturés en moyenne 10 € pour chaque opération effectuée.

Comment connaître les frais facturés par la banque ?

frais facturés par la banque Avant d’ouvrir un compte bancaire, il est recommandé de prendre connaissance des frais imposés par la banque afin de pouvoir faire votre choix de manière judicieuse. Vous retrouverez la grille standard des tarifs sur le site internet de la banque en question ; vous pouvez aussi choisir d’obtenir cette fiche directement auprès de la banque. Si vous avez déjà un compte bancaire, vous retrouverez ces informations sur votre relevé de compte mensuel ou annuel, ainsi que sur les plaquettes tarifaires des produits ou services (cartes de paiements, services bancaires en ligne, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *